LA NUISANCE SONORE

L’usage des ultrasons dans les environnements de travail est un connu et reconnu par de nombreuse agences gouvernementales comme étant facteur de stress et de perte auditive.

Les bac, bain, cuve et nettoyeur à ultrason générèrent 2 types de nuisances :

  • Les sons et bruits audibles est perceptible à l’oreille, qui ne sont pas à proprement parlé des ultrasons. D’une fréquence inférieure à 20 Khz, ils sont lié au fonctionnement normal des transducteur dont les vibrations engendre inévitablement d’autre bruits mécaniques. Inévitablement construite en métal la cuve ou le bac agit comme une caisse de résonnances, tant pour les ultrasons que pour les sons audibles. Il n’existe pas de solution technique pour éliminer les conséquences du fonctionnement des transducteurs ultrason. Dès lors, une approche d’insonorisation par un caisson ou un cabinet acoustique reste une solution simple et efficace à mettre en œuvre.

  • Les ultrasons, d’une fréquence supérieure à 20 Khz, ne génèrent pas de bruits perceptibles. Bien que n’ayant aucun effet acoustique ne soit détecté par l’oreille humaines, plusieurs études alertes du danger que représente les ultrasons sur l’audition.

LE CONCEPT

Devant la demande des plus en plus fréquente de solution d’insonorisation pour limiter le bruit des bains et bac à ultrason, Quiet Sonic se positionne spécifiquement dans la conception de bac ultrason à bruit limité, le plus souvent par le confinement dans un caisson d’insonorisation spécialement conçu pour limiter la propagation des ultrasons et leur absorption par une mousse acoustique appropriées et recouverte d’un film plastique étanche pour une excellente résistance à l’humidité.

LE DESIGN

Quiet Sonic conçoit tant des solutions de cuve à ultrason insonorisée standard que sur mesure. Sans vouloir compromettre la performance et l’accessibilité, une approche d’insonorisation séparée et distincte est retenue. Ainsi, les pièces n’étant pas solidaire, la transmission des ultrason par la sur les parois extérieure du caisson est réduite de plus de 99 % . Le bruit acoustique subit lui un abattement de 20 dBA, correspondant à un bruit résiduel atténué de 80 % en terme de perception.


L’insonorisation reste là encore un moyen fiable et efficace de limiter la propagation de ce bruit
qu’il conviendra d’absorber et de confiner dans un caisson d’insonorisation.



(QUIET-SONIC.COM - Tous droits réservés - Copyrights 2013)